La roche tarpéienne est proche du Capitole

17 mai 2017

Le Président et ses experts

-->
  Le Président et ses experts 
Drame en  deux actes,
trois scènes et une annexe


(Sous-titres repris de Hamlet…)


SCÈNE PREMIÈRE

Les économistes-experts en campagne
ou, petite analyse socio-épistémologique des caractéristiques "sociales" de ces économistes-experts

Elseneur : Une plate-forme devant le château.
François est en faction. Hamletemmanuel vient à lui.

François : La presse nationale et internationale est passionnée par l'identification des économistes experts de l'équipe de campagne d'Hamletemmanuel …

Hamletemmanuel : De nombreux articles ont présenté les économistes qui ont joué un rôle important dans la campagne.  Des listes se dégagent de ces articles, listes plus ou moins élargies… 
Certains en identifient sept ou huit, d'autres listent quatorze personnes… ce sont eux qui ont raison.

François : Mais quelles sont les origines des nommés ?

Hamletemmanuel : Je les ai sélectionnés de par leurs caractéristiques sociales et ces économistes seront porteurs de la bonne parole car satisfaisant à l'évidence quatre points communs…

J'insisterai tout d'abord sur la prédominance de l'appartenance actuelle ou ancienne au Conseil d’analyse économique (CAE) : 
·      Ce Conseil est une instance composée d'économistes reconnus qui conseillent le Premier ministre français.
·      Sept sur les quatorze économistes-experts sont actuellement ou ont été membres de ce conseil !!!!

Mais n'oublions pas le poids important de Science Po Paris et, plus réduit, celui de l'Université de Paris I  au sein de leurs formations et/ou de leurs emplois :
·      L'ENA n'est plus du tout le principal fournisseur d'experts : sept sur quatorze ont fréquenté Science Po Paris, sept l'Université de Paris I…
·      … mais heureusement, neuf fréquentent ou ont fréquenté des Grandes Ecoles…

François : Vous avez corrigé la mise à l'écart de l'ENA par le recrutement de quatre énarques proches de vous et qui seront vos conseillers principaux...
Mais l'Ecole des Mines est-elle bien représentée comme il se doit ?

Hamletemmanuel : J'ai fait en sorte qu'elle soit représentée au minimum ! Un seul l'a fréquentée !

François : Serait-ce t'il suffisant ?

Hamletemmanuel : J'assumerai les conflits nés de ce choix ! Mais ce qui importe, c'est la reconnaissance internationale de ces experts.

François (timidement) : Mais seront-ils aptes à guider les choix que l'économie française doit assumer tout en tenant compte de ses différences ?

Hamletemmanuel : Mais l'économie mondiale est désormais globalisée… c'est ce que le Baron m'a expliqué ! Seuls les sots pensent le contraire !

François (encore plus timidement) : Ah bon, si vous le dites…

Hamletemmanuel : Et d'ailleurs, je ne peux pas recruter des négationnistes de la science économiques enfin affranchie de ses cotés a-scientifiques !

Le poids non négligeable de l'appartenance à la Chaire "sécurisation des parcours professionnels" (Sciences Po et Groupe des Écoles Nationales d'Économie et Statistique de l’Insee) est aussi à signaler.
·      Trois d'entre eux travaillent au sein de cette Chaire illustrée connue par certains de ces membres s'étant érigés comme pourfendeurs du "négationnisme économique" supposé de tous les économistes hétérodoxes et de certains orthodoxes !

Mais je tiens aussi à respecter l'importance des Prix des meilleurs économistes de moins de 40 ou 45 ans !
·     Tous les "moins de 40 ans" de la période récente ont été distingués par un de ces Prix : le Prix du Meilleur Jeune Economiste décerné par Le Monde et le "Cercle des économistes" à "un économiste français de moins de quarante ans qui a combiné expertise reconnue et participation active au débat public"… et/ou le prix Bernacer décerné par l'Observatoire de la Banque Centrale Européenne à "des économistes européens de moins de 45 ans travaillant sur la macroéconomie, la finance et la zone Euro."

Leurs lieux de travail me sont aussi déterminants, globalisation l'obligeant !
·      Tous ont au moins deux lieux de travail (avec un maximum de onze pour un des nommés. )
·      Tous sauf un occupent au moins un emploi en France…
·      …et onze occupent de un à dix autres emplois à l'étranger chacun…

SCÈNE DEUX

Une chambre dans la maison de François
Entrent François et Hamletemmanuel.

François : Il sera merveilleusement sage, bon Hamletemmanuel, avant de les aller voir, de m'enquérir de leurs conduites.

Hamletemmanuel  : Monseigneur, c’était mon intention.

Notez tout d'abord la nature de leurs démarches de recherche et d'intervention : un mix entre des théories "pures" et des théories "appliquées"
·      Onze d'entre eux font appel à des démarches relevant de théories "pures" reposant ou conduisant à des modèles mathématiques…
·     …contre dix (le principal économiste-expert de la liste combinant les deux démarches) ayant des approches relevant ou conduisant à la production d'expertises.

François : Mais onze plus dix ne font pas quatorze, s'il vous en convient…

Hamletemmanuel  : Monseigneur, sept d'entre eux cumulent les deux approches s'appuyant sur leurs capacités extraordinaires.

Mais regardons leurs principaux champs de recherche, bref, voyons en quoi ils peuvent m'être utiles en cette campagne électorale.
·      Les travaux portant sur le travail et l'emploi dominent avec cinq économistes-experts sur quatorze.
·    La  macroéconomie, la monnaie, la croissance et l'économie publique viennent en second rang car choisies par trois experts chacune…
·    Les mathématiques, les modèles et l'économétrie, voire les "big data", le budget et la fiscalité, les finances publiques, la santé et l'éducation, la compétitivité et la productivité, les entreprises et les innovations suivent avec moins de succès car investiguées seulement par deux experts chacune…

François : Mais des champs de recherche minoritaires sont à peine évoqués comme  les crises et les conditions de stabilité économique, l'économie mondiale ou le commerce international, la géographie économique, l'économie industrielle, l'étude des marchés et de la concurrence, la microéconomie, la confiance et le bien être…

Hamletemmanuel  : Monseigneur, mettons fin aux billevesées des années soixante et soixante-dix ! Nos jeunes experts ont ce mérite de ne pas être tombés sous le charme de ces vieilles sirènes.

François : Mais d'autres champs de recherche ne figurent pas au sein de cette liste. Permettez-moi d'en faire le relevé…

·      La pauvreté et les inégalités sociales
·      Les partages des revenus (salaires / profits…)
·      Les évolutions des pouvoirs d'achat des différentes classes sociales
·      L'écologie
·      Les rôles économiques de l'Etat
·      Les performances sectorielles et la gestion des entreprises françaises
·      Les stratégies des entreprises en France
·      Les comportements et la sociologie des acteurs économiques
·     Le niveau de cohérence de l'économie française et de son insertion au sein de l'U.E. et du commerce mondial
·      Le niveau de désindustrialisation de la France
·      Les facteurs de cohérence de l'économie française et de l'Union Européenne
·      L'équilibre devant exister entre la production et la finance
·      Etc…

Et puis, parlons aussi des liens qui existaient auparavant entre des domaines scientifiques, liens disparus eux aussi comme ceux qui liaient l'économie et la sociologie des acteurs, l'économie et l'histoire économique ou l'économie et les comportements des acteurs.

Mais n'oublions pas aussi les liens distendus entre d'autres éléments et permettez-moi de relever modestement une seconde liste :
·      les liens entre économie et gestion des entreprises (un seul expert semble apte à analyser ces liens…)
·      malgré l'importance donnée apparemment au travail et à l'emploi, les liens entre ces derniers et leur sociologie semblent fortement distendus (là aussi, seul un expert semble apte à analyser ces liens malgré l'ambiguïté née des dernières Lois.)

SCÈNE TROIS
François  sort
et Hamletemmanuel reste seul
(d'où ce monologue qui mérite bien son nom !!!)

Etre élu, ou ne pas l'être : telle est la question.

Y a-t-il pour l’âme plus de noblesse à endurer les coups et les revers d’une injurieuse fortune, ou à s'armer contre elle pour mettre frein à une marée de douleurs ?

Mourir...dormir, c’est tout.
...Calmer enfin, dit-on, dans le sommeil les affreux battements du cœur ; quelle conclusion des maux héréditaires de la France serait plus scientifiquement souhaitée ?
Mourir... dormir, dormir ! Rêver peut-être ! C’est là le hic.  

Car, échappés des liens charnels, si, dans ce sommeil du trépas, il nous vient des doutes… halte là !

Car être le plus fort, ou ne pas l'être : telle est la question.

Cette considération prolonge la gloire de ma vie. Car, sinon, qui supporterait du sort les soufflets et les secondes places synonymes d'exclusion que je n'ai heureusement jamais connues, les torts évidents des pensant autrement, les outrages des vieilles barbes même si elles sont intelligentes et efficaces, les affres de la réforme dédaignée même si elle peut se révéler inutile le jour suivant ou erronée le lendemain, les remises de la justice, l'insolence des gens trop officiels et les rebuffades que les méritants et le faisant dire rencontrent auprès de ceux qui n'ont pu voir leurs propres mérites refusés parce que différents…

…alors qu’un simple petit coup de pointe viendrait à bout de tout cela ?


Pour copie non conforme de William Shakespeare
Selon la traduction d’André Gide



Annexe :
Courtes présentations des membres du chœur
des économistes choisis comme experts…

L'expert principal :

Jean Pisani-Ferry 
Formations : Centrale Supelec, Sciences Po Paris
Emplois : Sciences Po Paris, Hertie School of Governance à Berlin
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Président du comité de suivi du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi par le gouvernement (CICE)…
·      Membre du Cercle des économistes
Ancien Président délégué du Conseil d'analyse économique
Principaux thèmes de recherche :
·      Flexibilisation de l’emploi
·      Recherche de compétitivité
·      "Cadrage budgétaire."

Les experts des premier jours :      

Marc Ferracci
Formations : HEC et Université de Paris 1 
Emplois : Sciences Po Paris et Université de Nantes
Distinction : Nominé au Prix du Meilleur Jeune Economiste 2016,
Principaux thèmes de recherche :
·      Issu d’une famille corse marquée par la résistance; le PCF et la CGT, il milite pour la rationalisation des dépenses publiques et travaille sur les marchés du travail et la flex-sécurité.
·      Peu convaincu par le CICE et percevant la Loi El Khomri comme un modèle déséquilibré, il met avant des approches plus « concrètes » que celle qu’adoptent les courants les plus orthodoxes en matière d’emploi…

Philippe Martin
Formations : Ecole d’économie de Paris et Federal Reserve Bank of New York
Emplois : Sciences Po Paris et Center for Economic Policy Research, Londres
Distinction : Prix du Meilleur Jeune Economiste 2002 avec Thomas Piketty
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie internationale
·      Géographie économique
·      Liens entre croissance et emploi

Gilbert Cette
Formations : ENSAE et Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Emplois : Banque de France, Ecole d'économie d'Aix-Marseille, Chaire " Sécurisation des parcours professionnels"
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie du travail et productivité
·      Partage des résultats de la croissance
·      Sécurisation des parcours professionnels et efficacité économique

Hélène Rey
Formations : London Business School et Ecole des hautes études en sciences sociales
Emplois : London Business School, Princeton, NBER, Banque de France
Distinction :
·      Bernácer Prize (2006) du "meilleur économiste européen de moins de 40 ans travaillant sur la macroéconomie, la finance et la zone Euro "
·       "Prix Yrjö-Jahnsson" (avec Thomas Piketty, 2013) décerné tous les deux ans par la Fondation Yrjö Jahnsson et l'Association économique européenne (EEA) à un économiste européen de moins de 45 ans "qui a apporté une contribution dans la recherche théorique et appliquée d'une importance remarquable pour l'étude de l'économie en Europe."
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre,
·      Conseil d’orientation pour l’emploi
·      Membre du Cercle des économistes 
Principaux thèmes de recherche :
·      Système monétaire international
·      Commerce extérieur
·      Finances

Hamletemmanuel Fahri
Formations : 1er au concours d’entrée à l’Ecole Polytechnique, Ecole Normale Sup., Ecole des Mines, MIT
Emplois : Harvard, Université de Toulouse
Distinctions :
·      Prix du Meilleur Jeune Economiste (2013)
·      Prix Bernácer (2009) du "meilleur économiste européen de moins de 40 ans travaillant sur la macroéconomie, la finance et la zone Euro "
Principaux thèmes de recherche :
·      Macro-économiste travaillant sur des modèles mathématiques
·      Théoricien de la TVA sociale (adoptée sous Nicolas Sarkozy et abrogée sous François Hollande)
·      Economie monétaire et financière

Les experts des jours suivants :      

Antoine Bozio
Formations : Ecole des hautes études en sciences sociales, Ecole Normale Supérieure (Ulm), Harvard, Ecole d'économie de Paris
Emplois : PSE-Ecole d’économie de Paris, Institute for Fiscal Studies (IFS), Institute for Fiscal Studies (IFS)à Londres, University College London (UCL)
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
Distinctions :
·      Nominé pour le prix du Meilleur jeune économiste (2014)
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie publique appliquée : Retraites, assurance invalidité, fiscalité, épargne
·      Econométrie : Méthodes d’évaluation des politiques publiques, modèles de durée

Anne Perrot
Formations : Université Paris I (économie) et Université Paris VI (mathématiques)
Emplois : Université Paris I et à l’ENSAE (1991‐2004), Laboratoire d’économie industrielle du CREST, Autorité de la concurrence, IEP-Paris, Brussels School of Competition, membre associée de la société de conseils MAPP (Microéconomie appliquée)
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
·      Conseil de la concurrence
·      Membre du Cercle des économistes
Distinctions :
Principaux thèmes de recherche :
·      Microéconomie
·      Réglementation de la concurrence
·      Economie industrielle

Philippe Aghion
Formations : ENS Cachan et Université Paris I
Emplois : Harvard,  MIT, London School of Economics et École d'économie de Paris
Responsabilités actuelles ou anciennes : Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre, Membre du Cercle des économistes
Distinctions : "Prix Yrjö-Jahnsson" décerné tous les deux ans par la Fondation Yrjö Jahnsson et l'Association économique européenne (EEA) à un économiste européen de moins de 45 ans" (2001)
Principaux thèmes de recherche :
·      Innovation,
·      Croissance
·      Macroéconomie

Elie Cohen
Formations : Sciences Po Paris et Université de Paris Dauphine
Emplois : Ecole des Mines, CNRS, CEVIPOF
Responsabilités actuelles ou anciennes : Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
Distinctions (?) :
Accusé d’être « porteur d’eau des marchés financiers » et de faire partie de conseils d’administration d’entreprises (Orange, Société Générale…) après avoir défendu leur privatisation…
Cité dans le film « Les Nouveaux Chiens de garde » qui analyse les liens existant entre les médias français et le pouvoir.
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie de l'entreprise
·      Déréglementation des marchés
·      Crise du capitalisme
·      Stabilité macroéconomique

Pierre-Olivier Gourinchas
Formations : Ecole Polytechnique, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, EHESS, MIT
Emplois : Stanford, Princeton, Berkeley, Haas Busines school, FMI
Responsabilités actuelles ou anciennes : Membre du Conseil d'analyse économique du Premier ministre
Distinctions : Prix du meilleur jeune économiste de France (2008)
Principaux thèmes de recherche :
·      Finances internationales
·      Macroéconomie

Yann Algan
Formations : École d'Economie de Paris, MIT, Harvard
Emplois : Université Paris I (économie), Sciences Po Paris, École d’affaires publiques
 et Chaire "sécurisation des parcours professionnels" (Sciences Po et du Groupe des Écoles Nationales d'Économie et Statistique de l’Insee), High Level Experts Group de l’OCDE
Responsabilités actuelles ou anciennes : Chaire sécurisation des parcours professionnels, Observatoire du bien être.
Distinctions : Prix du meilleur jeune économiste (2009)
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie collaborative et numérique
·      Economie de la confiance et du bien-être
·      Politiques publiques et de l'éducation

Pierre-Yves Geoffard
Formations : Normale Sup, École d'Economie de Paris, Stanford, Chicago
Emplois : Université Paris I (économie), Caisse des dépôts et consignations, Cefremap, Sciences Po Paris, École d’affaires publiques, Université de Lausanne, Ecole Polytechnique, CNIS, IRDES, CNRS, EHESS
Responsabilités actuelles ou anciennes :
·      Directeur de l' École d'Economie de Paris
·      Membre du Cercle des économistes
Principaux thèmes de recherche :
·      Economie de la santé

Stéphane Carcillo
Formations : ESSEC, EHESS, École d'Economie de Paris
Emplois : FMI, Université Paris I (économie), Sciences Po Paris et Chaire "sécurisation des parcours professionnels" (Sciences Po et du Groupe des Écoles Nationales d'Économie et Statistique de l’Insee)
Responsabilités actuelles ou anciennes : Conseiller au cabinet du ministre de l'économie des finances et de l'emploi et au cabinet du secrétaire d'Etat chargé de l'emploi.
Distinctions : Prix de l'Association Française d'Economie Sociale (2001)
Principal thème de recherche :
·      Politiques du marché du travail


Enregistrer un commentaire